• Barrer la route au Front National

    Sur la télévision italienne, lors d'une émission politique quotidienne, le Président actuel du Parlement Européen et candidat du groupe socialiste à la Présidence de la Commission, Martin Schulz est interrogé sur le risque d'un fort vote eurosceptique aux prochaines élections européennes de mai.

    A l'appui de sa question, la journaliste cite plusieurs pays dont la France où "le Front National est en tête des intentions de vote". Je me suis dit, ce n'est pas possible que mon pays soit tombé à ce niveau là et que les gens soient assez stupides pour aller, en masse, apporter leurs voix à un parti aussi rétrograde, xénophobe, anti-européen que le FN.

    Il faut tout faire pour que cela n'arrive pas. L'urgence, c'est ce vote pour les européennes, pourquoi?

    Parce que le Parlement Européen est le contrepoids démocratique (même si imparfait) des gouvernements qui, à travers les derniers Traités européens, ont réussi à réduire le rôle de la Commission.

    En clair, si on veut en finir avec cette politique d'austérité qui étrangle l'Europe depuis trop longtemps, il faut un Parlement européen à gauche, le plus à gauche possible! Parce que oui un Parlement décidé à entendre les citoyens peut changer les choses et dévier le cours trop seulement financier et bancaire, des décisions prises au niveau européen.

    En outre, un Parlement où les groupes de gauche seront importants, sera en mesure d'envoyer à la tête de la Commission, un Président fort et qui a largement démontré son engagement social et démocratique comme Martin Schulz. Un Parlement à l'écoute des plus faibles, une Commission avec à sa tête un Président imprégné de sa mission de guide de l'intégration européenne, oui là l'espoir renaît!

    Mais si le Parlement européen est paralysé par un groupe anti-européen puissant, que pensez-vous qu'il va se passer? Pensez-vous que l'Europe va devenir plus sociale, plus équitable, plus humaine? Regardez ce qui se passe là où l'extrême droite est au pouvoir. C'est le refermement sur soi, la remise en cause des libertés, la mise sous tutelle de la Justice, l'arbitraire. Est-ce de cela dont on rêve, pour soi, pour ses enfants?

    L'extrême droite agit toujours en trompe l'oeil. Souriante, critique, ironique, avançant des arguments faux, jouant sur les peurs, sur les exaspérations, elle prend le pouvoir en entrainant ceux qui seront ses premières victimes, les travailleurs dont les syndicats seront affaiblis, les citoyens communs qui perdront la plupart des libertés dont aujourd'hui on ne mesure plus l'importance, une Presse libre, une liberté de parole, de vie, de mouvements.

    Mais ceux dont elles dénoncent les excès, les financiers, les banques, les grandes entreprises, ne subiront rien de tout ça, bien au contraire! Des populations privées de liberté, sans droit, sans défense, quelle aubaine!

    Et n'oubliez pas que d'une part, le Parlement est élu pour 5 ans (pas une saute d'humeur qu'on peut regretter le lendemain) et qu'il est doté de beaucoup de pouvoir!

    Alors réfléchissez, si l'Europe actuelle ne vous plait pas (et je le dis clairement, elle ne me plait pas non plus) votez utile et surtout votez en pensant à vous et à vos enfants. Barrez la route à l'intolérance avant qu'elle ne devienne la Loi de demain, Barrez la route aux nostalgiques d'une Europe brune et qui travaille déjà à son retour.

    Votez pour l'espoir d'un futur meilleur, pas pour un retour au cauchemar nationaliste qui a fait des dizaines de millions de morts quand il n'y avait pas d'Europe!

    Si, commes des millions de Français, vous n'êtes pas satisfaits du gouvernement et de la politique menée actuellement en France, ne choisissez pas ce scrutin pour exprimer votre mécontentement. Trop de monde considère ces élections européennes comme un défouloir, un vote "pour rien", or c'est tout le contraire et au delà de l'image déplorable d'une France majoritairement FN, beurk!, pensez-encore une fois à vos enfants! 

    Et, avant de choisir votre bulletin de vote, rappelez-vous que "ceux qui ignorent le passé, sont destinés à le revivre".

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :