• Concours sur le thème Halloween

    Ce texte est écrit pour participer au concours sur le thème d'Halloween proposé par lelecteurgeek.

    Mise à jour du 15 novembre: Ce texte a remporté le concours!

    Tout est possible!

    De nos jours, quelque part sur Terre…. le jardin d'une petite maison coquette d'un quartier résidentiel d'une petite ville d'une province tranquille d'un pays….

    Il fait nuit noire, c'est le 29 octobre. Il faisait nuit noire serait plus exact, car d'un étrange vaisseau qui s'est positionné silencieusement quelques secondes plus tôt au-dessus de ce quartier tranquille, apparaît un rayon lumineux lui-même tout à fait incroyable. Le faisceau est d'une très grande intensité et pourtant il n'éclaire pas la nuit, personne ne le voit, personne ne le remarque, les animaux familiers ne réagissent pas.

     Peu à peu, de toutes les maisons du quartier, les décorations extérieures disposées en prévision de la veillée prochaine d'Halloween, s'élèvent lentement comme aspirées par le vaisseau qui les engloutit avant de disparaître instantanément.

    ---------------------------------------------------- 

    Quelques minutes plus tard, très loin dans l'univers, une Planète que je ne nommerai pas pour des raisons de sécurité.

     L'effervescence règne sur le plateau ZX4 de la station U2 située en périphérie de la Cité

     C'est le cas à chaque fois qu'un vaisseau est de retour. Celui qui se présente, est déjà en phase de déluminisation. Ici, quelques explications s'imposent. Si le voyage de plusieurs dizaines d'années lumière selon nos standards, s'est déroulé quasi instantanément, c'est que les savants de cette planète disposent d'une technologie permettant la transmutation matérielle et physiologique en particules lumineusement suractivées. Malheureusement ce récit se prête mal à la vulgarisation scientifique surtout lorsqu'il s'agit de technologies encore inconnues! Je fais donc bref, le voyage est instantané mais le départ et l'arrivée exigent une minutieuse préparation.

     Donc, c'est l'effervescence, mais pas seulement comme d'habitude quand un vaisseau revient d'une mission commerciale vers une planète partenaire. Ici, il s'agit d'une mission d'exploration, une mission que les plus grands savants ont préparée en secret avec un soin minutieux, une mission dont les Sages ont dit qu'elle pourrait apporter un tournant pour la vie quotidienne de chacun.

     Le grand sas s'illumine, des informations apparaissent comme suspendues dans le vide, elles défilent rapidement. Une sorte de haut-parleur silencieux transmet directement à chacun des présents qu'il est important de garder son calme et de laisser débarquer les voyageurs et leur cargaison.

     Un petit véhicule suspendu dans l'espace descend et se positionne devant le sas. En quelques secondes, les 3 voyageurs  s'y engouffrent et il disparait dans l'intérieur de la Cité. Le même scénario se passe aussitôt pour les objets ramenés du voyage.

     Le silence retombe rapidement sur la plateforme et chacun reprend le cours de son travail habituel.

     Quelques instants plus tard, dans la Salle du Grand Conseil. Les voyageurs entrent sans être impressionnés par la solennité de l'instant. Rencontrer le Conseil des Sages est un évènement extraordinaire hors de portée de la plupart des habitants de la Planète mais eux sont différents, ils ont accompli une mission particulière.

     Plusieurs Sages sont déjà présents, on reconnait Agmar, le général en chef des forces de guerre, Glob, le Savant suprême, Rinor le grand maître des réseaux commerciaux. Soudain les 4 autres Sages font leur entrée, en dernier marche Silut, le Sages des Sages.

     C'est justement Silut qui prend la parole:

     -Voyageurs, vous voici de retour de ce voyage sur lequel le Conseil fonde de grands espoirs, je vous salue (forme très inhabituelle tant d'habitude c'est aux invités du Conseil de se prosterner) et je vous souhaite bon retour chez vous!

     Nous sommes ici réunis pour entendre ce que vous avez à nous dire de ce voyage vers la Terre, voir ce que vous avez ramené comme preuves scientifiques demandées par Glob et ensuite, entre nous nous déciderons de la suite à y donner. A présent parlez et parlez sans crainte.

     Les 3 passagers avaient déjà décidé qui parlerait en leur nom et donc, c'est Linus qui prit la parole.

     - Très nobles Sages, lorsque vous nous avez sélectionnés et préparés pour ce voyage nous n'avions dans l'esprit que la fierté et la volonté de nous montrer dignes de cet honneur. Ensuite nous avons suivi une formation que Glob avait conçue spécialement pour nous préparer à l'objet précis de cette mission. Je me permets de vous rappeler brièvement le mandat que nous avons reçu.

     Il fit un geste pour créer un espace de visualisation et lut le court message qui  y apparut.

     "Votre destination est la Terre. Vous ferez rapport de la situation de cette planète au regard des critères suivants:

     Etat général de la planète,

     Présence et état des matières premières utiles à notre développement

     Niveau de développement technologique

     Tout autre aspect que vous jugerez utile.

     

    Nouveau geste et l'écran disparut.

     Linus reprit:

     - Très nobles Sages, au nom de mes camarades de mission, je vous ramène les informations demandées:

     La Terre est une planète commune, 56 fois plus petite par exemple que la nôtre. Elle dispose de matières premières utiles à notre vie (Uranium, Méthane, Gaz carbonique en grande quantité). Curieusement les habitants de cette planète ne les utilisent pas ou peu, ils cherchent avec avidité d'autres matières, dont une pâte noire et visqueuse qui semble être un état de décomposition d'antiques formes de vie.

     Un frisson parcourut le Conseil des Sages.

     - Poursuis dit Silut.

     - Cette planète est dans un état de guerre presque permanent. C'est la paix qui semble être anormale tant ces habitants ont l'air belliqueux.

     Ces mots provoquèrent une réaction de Agmar.

     - Ils se battent comment, avec quoi?

     - Rien qui puisse nous inquiéter, Grand Général, répondit Linus calmement, leur technologie est globalement archaïque et ne nous causerait aucun dégât, c'est très bruyant mais tellement lent que nos forces n'auraient même pas besoin des protections spéciales.

    Nous avons ramené quelques exemplaires. Certains ont souffert au cours de la déluminisation car ils ne sont pas du tout conçus pour, c'est le moins qu'on puisse dire. Linus éclata de rire!

    Par contre, nous avons fait une constatation intéressante. Le Conseil semblait figé dans l'attente de la révélation tant attendue.

    Linus, peu fier de son effet reprit son récit:

     - Les guerres auxquelles se livrent sans cesse les Terriens semblent être liées à ce que Glob avait évoqué dans sa formation comme d'antiques croyances. Il nous avait expliqué ce qui se passait dans les temps anciens lorsque l'intelligence se heurtait à l'inconnu. Aujourd'hui, grâce à la lumière, un Savant émet des hypothèses qu'il peut tester instantanément jusqu'à ce qu'il trouve le moyen de  reprendre ses avancées. Mais lorsque la technologie est trop réduite, il arrive de recourir à des formes irréelles de puissance qui donnent une explication à l'inexplicable. C'est bien ce qui se passe sur Terre. Les habitants se battent presque toujours autour de ces puissances irréelles parce qu'ils ne parviennent même pas à s'entendre sur leur apparence.

    Glob prit la parole, il semblait profondément déçu.

     - En clair vous nous dites que la Terre est une planète inintéressante, parce que ses habitants sont arriérés et qu'ils croient à des puissances irréelles fantaisistes et pourtant….

    Agmar lui coupa la parole.

     - Une planète pleine de méthane, de gaz carbonique et d'uranium ne peut pas être inintéressante pour nous. Si en plus elle est militairement impuissante, n'hésitons pas!

    Glob irrité de ne pas avoir pu finir sa phrase lança un regard noir vers son collègue et reprit

     - Cependant comment expliquez-vous que  de tels arriérés aient réussi à atteindre la Lune pour s'y poser, Mars pour y déposer des engins automatiques et même à lancer des sondes qui sortent de leur système solaire? Pire encore, il y a un an à peine, ils ont réussi à isoler la particule qui permet d'atteindre la technologie de la Lumière?

    Agmar intervint à nouveau

     -Comment? Ils ont cette technologie et personne ne m'en a informé? Il faut les anéantir immédiatement. Il faut

     -Silence! tonna Silut. Personne n'anéantira personne, Agmar, dois-je te rappeler que notre Charte prévoit l'usage de la force seulement pour la défense de la Cité? Laisse-le plutôt terminer son récit.

     Linus attendit que le calme revienne. Il s'écarta et ouvrit une sorte de malle qui se trouvait derrière lui. Semblant ignorer l'intervention du Savant Glob, il reprit tranquillement.

     - Je souhaiterais présenter ceci au Grand Conseil. Il posa sur une table, plusieurs sorcières noires sur un balai, deux citrouilles orange creusées et découpées avec une bougie à l'intérieur, plusieurs masques, des statuettes et plusieurs autres objets disparus de la petite ville endormie.

    Linus attendit quelques instants que chaque membre du Conseil ait pu voir les différents objets et reprit.

     - Glob a raison, tout n'est pas à jeter sur Terre. Les habitants de cette planète ont démontré autant d'intelligence en matière scientifique qu'ils font preuve d'insouciance et même de cruauté soit envers leurs homologues, soit envers la planète elle-même. Mais surtout la Terre semble partagée en deux.

    Une partie vit dans la guerre, la violence et la misère, une autre partie vit dans l'opulence, la paix et la sécurité.

    Et ces objets en sont peut-être l'explication. Les populations qui connaissent la paix pratiquent toutes le même culte et semblent vivre sereinement sous la protection de la même divinité.

     -Balivernes, jeune homme l'interrompit Glob!

     - Noble Savant, ton savoir est grand et je le respecte. J'ai dit "peut-être", j'ai dit "semblent", je n'affirme rien je constate.

     Peu après, le Conseil congédia les voyageurs et sans témoin reprit sa délibération.

     --------------------------------------------------------------- 

    30 octobre au matin, dans la cour de l'école de la petite ville….

    Malgré les vacances scolaires, les enfants sont réunis avec leurs parents dans la cour de l'école. Une voiture de police est garée à côté de celle du Directeur et d'une voiture noire, celle du Maire.

    L'inspecteur de police Jadot achève de recueillir les dépositions, toutes identiques d'ailleurs. Chaque enfant dénonce le vol des objets qu'ils avaient préparés en perspective de la veillée d'halloween. Chaque parent confirme et non ils n'ont rien entendu et non il n'y a aucune trace.

    Le Maire s'approche alors et prend la parole.

    - Chers concitoyens, ce qui s'est passé cette nuit est inacceptable et démontre bien l'incapacité du maire sortant à assurer votre sécurité. La bande de voyous qui a commis ce méfait, sera punie, je vous le garantis (Jadot semblait mal à l'aise) et pour ce qui est des enfants, la mairie va prendre ses dispositions pour que toutes les décorations disparues soient remplacées immédiatement et en tout cas avant la veillée.

    Un tonnerre d'applaudissements de la part des enfants salua ces derniers mots.

    -------------------------------------------------------------

    30 octobre, minuit moins cinq dans la petite ville….

    Le vaisseau est revenu, toujours aussi silencieux. Le rayon lumineux invisible rend à chaque maison, à chaque balcon, à chaque jardin l'objet qui s'y trouvait la veille.

     Il stationne un instant encore sur la place centrale devant la mairie et disparait.

     -------------------------------------- 

    31 octobre matin où vous savez....

    Au fur et à mesure qu'ils se réveillent, enfants et parents constatent le retour des objets disparus. Téléphones, visites, bouche à oreille, les voici à nouveau tous rassemblés dans la cour de l'école. Jadot arrive encore endormi. Avec un peu de difficultés il comprend que tout est rentré dans l'ordre et s'apprête à s'en satisfaire quand le Maire arrive tout essouflé.

    Il explique à tout le monde médusé que non ce n'est pas l'équipe municipale qui a distribué les objets, ils n'ont même pas encore été commandés à cause d'une panne informatique et que surtout il y a…venez tous voir sur la place de la Mairie.

    Tout le monde court vers la Place et chaque nouvel arrivé est frappé de la même stupeur.

    En plein milieu de la place, juste devant le monument aux morts, se trouve une immense sorcière sur un balai et plusieurs dizaines de potirons, gros comme des barriques de vin, creusés et décorés pour halloween.

    Le Maire bredouille et répète sans cesse:

    - Je n'y comprends rien je ne sais pas d'où ça vient, je ne sais plus….

    Un enfant tout à coup s'écrie "venez voir!".

    Au pied de la sorcière haute comme un immeuble de 3étages, il y a un panneau où apparait, avec une écriture mécanique, les mots suivants: "Nous sommes venus en paix et nous rendons hommage à la divinité protectrice de ces lieux "madeinchina".

     


  • Commentaires

    5
    Dimanche 24 Novembre 2013 à 16:38

    @Zeline28 Merci de ton compliment. C'est toujours très agréable de se sentir apprécié!

    4
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 21:47

    Félicitations!!! Je ne suis pas étonnée !!

    3
    Mardi 5 Novembre 2013 à 22:25

    Je ne peux pas malheureusement... Je suis déjà sur un autre projet !!! et j'ai tendance à m'éparpiller donc je dois me restreindre... .

    2
    Mardi 5 Novembre 2013 à 22:13

    Le concours est ouvert jusqu'au 15 novembre, allez-y jetez-vous!

    1
    Mardi 5 Novembre 2013 à 21:42

    Excellent!!! J'adore la chute! Bravo!! Avez-vous eu les résultats de ce concours!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :