• Des niches dans votre propre histoire

    Des niches dans votre propre histoireParmi les réactions reçues de lecteurs du roman, certaines m'ont particulièrement interpellé parce qu'elles m'ont forcé à reconnaitre que je ne pouvais pas y répondre.

    Je pense aux interprétations données à certains éléments de l'histoire qui n'ont pourtant pas été placés là à cette fin. Il existe donc dans une histoire que j'ai inventée et écrite, non seulement des possibilités de comprendre à sa façon des points du récit, mais aussi d'interpréter de plusieurs manières des non-écrits, en regroupant entre eux des éléments disparates de l'énigme.

    Ainsi dans le cas de Nicolas-Dupont.fr, un lecteur me dit qu'il achève la lecture avec un doute, Nicolas a t-il finalement été manipulé? (sous entendu, je pense, par sa propre hiérarchie professionnelle). C'est vrai qu'on peut le penser, mais est-ce important pour l'histoire? à mon avis pas du tout. Est-ce que je voulais le suggérer? pas du tout non plus, je n'y avais même pas pensé.

    C'est très intriguant intellectuellement parlant, parce que cela signifie que la trame de votre propre roman ouvre, chez certains et avec une vraie logique, des portes sur des à-côtés indépendants de votre volonté d'auteur. Comme si l'histoire se dotait, à peine écrite, de son propre espace de vie!

    Je dois dire que je ressens ça déjà autour du personnage. Dès que Nicolas s'est "inventé" dans mon esprit, il a cessé de n'être que le résultat de quelques frappes sur un clavier. Il s'est doté d'une certaine capacité d'autonomie qui me force à écrire ses actions et ses réflexions d'une certaine manière. Certains diront, mais ça c'est seulement la cohérence du récit que doit gérer l'auteur. Je suis cartésien mais je maintiens que c'est plus fort que ça.

    Comme dans les projets que je développe en ce moment. Il m'arrive de ressentir que certains éléments déjà écrits ne passent pas, comme la digestion lourde et difficile de certains mets, et par contre d'autres éléments s'imposent dans la réflexion comme des évidences et des jalons par lesquels le récit devra passer pour trouver sa force.

    Voici des raisons du plaisir que j'ai à écrire. C'est quelquechose qu'il est difficile de partager sans passer pour un "illuminé" mais je suppose que tout auteur me comprendra parfaitement, snon dites le moi ;-)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :