• La nostalgie du passé...

    N'ayez pas peur, je ne vais pas vous administrer un de ces écrits d'ancien combattant qui prétendrait que tout était mieux "de son temps", je laisse ces caprices de vieux (private joke) à d'autres.

    Je voudrais aborder un sujet grave, important qui, à mon avis sous-tend largement la crise sociétale que connaissent nos pays occidentaux. Et je commence ce texte par citer Etienne Borne "L'intégrisme est une nostalgie du passé qui se prend pour une référence à l'éternel". Cette phrase est magnifique de profondeur et d'actualité, même si M. Borne l'a conçue, il y a déjà un certain temps.

    Alors, soyons clairs, pour la plupart d'entre vous l'intégrisme signifie l'intégrisme religieux et donc "forcément" islamique. Pour moi, déjà intégrisme religieux voudrait dire en relation avec toutes les religions mais surtout je considère que la pensée de M. Borne s'applique, au delà de la Religion, à toutes les formes de ces discours politico-philosophiques qui soulignent, pour les contester, les évolutions de nos sociétés au cours de ces 50 dernières années.

    Ainsi, au lieu d'accompagner intelligemment les citoyens pour leur faciliter une adaptation à un cadre de vie qui change à cause de la technologie, de l'évolution des mœurs, de la globalisation, des voyages, des migrations, certains continuent à entretenir l'option d'un retour au passé, à une France blanche, chrétienne comme celle qu'ont peut-être connue nos arrière grands-pères.

    C'est bien dans un monde mixte, à tous les sens du terme, que nous devons accepter de vivre. Et c'est bien la tolérance, l'ouverture d'esprit, la solidarité qui doivent en devenir le ferment sous peine de voir naître ces modèles de sociétés déshumanisés, basés sur la violence, le sectarisme, le repli et le rejet qu'on trouvait dans les films américains d'anticipation dans les années 70.

    En tournant le dos à cette mission d'éducation, le politicien, (mais aussi le journaliste, l'enseignant, etc.), non seulement démontre son absence d'envergure, voire d'intelligence et de sens civique, mais aussi devient co-responsable de ces crispations permanentes que nous côtoyons au quotidien. Le pire étant, évidemment quand il utilise à des fins électorales, un discours encourageant cette nostalgie malsaine.

    Cet intégrisme sociétal, comme tous les autres, ne peut mener à rien de bon. C'est, comme tous les autres, une insulte à l'intelligence, une forme de négationnisme de l'évidence, de rejet de l'inéluctable.

    Il se trouvera toujours malheureusement des naïfs pour penser que ce retour au passé puisse être possible, souhaitable et certains d'entre eux seront même prêts à suivre les gourous qui s'en feront les chantres.

    Cette démarche a pourtant un modèle (relativement) récent qui a démontré toute sa capacité de nuisance, de destruction et de mort. Le 3ème Reich d'Hitler était basé sur un retour à la prééminence de la race pure, y compris en assassinant massivement tous les autres.....  Le Maire (FHaine) de Béziers a déjà tout oublié, apparemment!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :