• La personnalité de Nicolas

    Créer un personnage et écrire son histoire constituent une démarche très spéciale intellectuellement. L'image qui me vient à l'esprit est celle d'une grossesse, il y a plus de similitudes qu'il n'y parait à première vue.

    Il y a le thème de l'histoire qui un beau jour s'impose à vous, comme une fécondation spirituelle.

    Il y a ensuite les premiers fourmillements dans le cerveau et assez vite après dans les doigts sur le clavier du PC. Des idées se mettent en place, le personnage se profile, se précise. C'est un peu comme les premiers mouvements du bébé dans le ventre de sa mère. 

    Pas forcément 9 mois plus tard, parfois beaucoup plus (un éléphant?), le personnage existe, il traverse l'aventure imaginée, il agit, il réfléchit, il est! C'est évidemment la naissance.

    Plus tard, on s'aperçoit que le personnage vous échappe, il crée aussi en partie son propre environnement, il grandit, il s'affirme, il mûrit.

    Dans Nicolas, il y a beaucoup de moi. Ce n'est pas seulement par facilité, même si évidemment, écrire, décrire ce qu'on connait bien est plus facile qu'imaginer une fiction totale. Non, c'est que j'ai voulu un personnage banal, un homme comme vous et moi, donc j'ai choisi moi!

    Dans les commentaires que j'ai reçus, on me dit la famille est trop présente, justement c'est pour cette raison. Nicolas, pour décorer son bureau, quand il arrive d'un voyage professionnel commence par appeler sa femme. James Bond ne le ferait pas, mais Nicolas n'est pas James.

    On me dit, la seconde partie de l'histoire est trop rapide. C'est un peu pour la même raison, Nicolas doit affronter et surmonter une pression sur lui. Mais ce qui est derrière, la conspiration "internet" n'est pas de son domaine, ce n'est pas lui qui peut "résoudre" cet aspect comme ni vous ni moi, en tout cas pas moi, ne saurions résoudre une énigme policière internationale.

    Dans mes projets Nicolas va évoluer vers un rôle de journaliste curieux. Comme il est devenu grand , il va apprendre à se débrouiller un peu plus seul mais quand même sa famille restera son ancre en cas de besoin.

    Ce qui m'intéresserait davantage de comprendre, c'est comment le lecteur pense qu'il aurait réagi à la place de Nicolas, non pas face au message dans la bouteille, c'est pour lancer l'histoire avec un élément fantastique, mais face à la tentation et à la corruption probable!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :