• Le nouvel apartheid!

    Comme chacun sait, Israël est un Etat fondé en 1948 sur un territoire, la Palestine qui abrite les lieux "saints" des 3 religions monothéistes.

    Dès sa naissance Israël a évolué dans un contexte très particulier de violence et de rapports de force permanents, de relations internationales majoritairement difficiles, de développement économique et technologique poussés et de montée en en puissance de l'influence religieuse.

    Si l'on se replace un instant en 1948, la perspective offerte non seulement aux survivants de l'holocauste et à toutes les victimes de l'antisémitisme dans le monde mais aussi à tous les juifs qui le désiraient de rejoindre un pays où ils pourraient vivre en paix et selon leur foi, a provoqué un enthousiasme fondateur qui mêlait la détermination à défendre jusqu'au bout ce territoire "promis", la volonté de le construire et de le développer quels que soient les efforts à fournir et, au moins dans l'esprit de certains, à le gérer sur un modèle novateur, démocratique et égalitaire.

    En 2015, Israël est toujours là et en soi c'est une bonne nouvelle. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle, surtout pour ceux qui avaient ou ont encore de la sympathie pour la démarche d'origine, c'est l'évolution de la politique de ce pays.

    Israël a raté plusieurs occasions de tourner la page de la violence, notamment dans les années 80, et si les menaces n'ont jamais vraiment cessé, le courage et surtout la volonté de garder comme objectif unique, la paix et la sécurité (ensemble) du pays auraient dû conduire les responsables politique du pays à faire les choix inverses de ceux qui ont été faits et qui sont poursuivis actuellement.

    Rien que le fait que de nombreux analystes puissent associer maintenant Israël à la notion d'apartheid signe l'échec de ces 60 ans d'existence et surtout pose la question de sa survie davantage que la force militaires de ces voisins arabes.

    J'aime à répéter cette phrase d'Isaac Asimov "la violence est le dernier refuge de l'incompétence". La violence peut prendre diverses formes, des hôpitaux, des écoles, des maisons détruites systématiquement, des Lois qui obligent une partie de la population à vivre au rabais, des murs qu'on érige, le mépris des croyances différentes...

    Je souhaite à Israël de pouvoir rapidement changer de route et de stratégie pour que tous les habitants du pays puissent avoir un jour une chance de vivre en paix et en harmonie. On en est loin mais il est encourageant de voir et d'entendre de plus en plus de voix juives appeler à ce changement de route!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :